Aujourd’hui, j’inaugure une toute nouvelle rubrique sur le blog. Une partie dédiée à mes petites virées et découvertes à travers le pays. Que dis-je ? Le monde ! Jolie planète, me voilà ! Pour suivre mes aventures > #lesviréesdeCamille

Aujourd’hui partons faire un petit tour à Bilbao, une ville malheureusement connue pour son côté terne, triste et industriel. Certes, la ville du nord de l’Espagne n’est pas la plus jolie du pays, mais elle a tant de choses à offrir. Alors si vous cherchez une destination pour passer quelques jours en famille, entre amis ou avec votre chéri(e), que vous souhaitez visiter sans faire des tonnes et des tonnes de kilomètres, faire du shopping à petit prix et bien manger dans une ambiance chaleureuse jusqu’au bout de la nuit… Je vous conseille Bilbao. Allez vamos !

Guggenheim, l’œuvre architecturale de Bilbao

Bien évidemment, le musée d’art contemporain Guggenheim est l’étape incontournable si vous passez à Bilbao. Situé dans un ancien quartier industriel, récemment urbanisé, Guggenheim est une imposante structure à l’architecture stupéfiante. Ce musée est véritablement devenu le cœur même de Bilbao, symbole de son renouveau, de son passage de ville industrielle à ville d’art.

Arrivée sur les lieux, au bord du fleuve Nervion, je suis déjà impressionnée. Nous faisons le tour pour admirer la structure. Tous les angles de vue sont superbes, et peu importe où vous vous trouvez, l’émerveillement est le même. Le périmètre extérieur du musée accueille différents espaces d’exposition, dont les œuvres de Louise Bourgeois (Maman), Jeff Koons (Puppy et Tulipes), Daniel Buren (Arcos Rojos) Anish Kapoor (Grand arbre et l’œil) ou Yves Klein (la Fontaine de feu).

 

Bilbao1

FullSizjeRender(1)

Bilbao2

khl

Bilbao3

FullgSizeRendfer (2)

Bilbao4

Jeff Koons – Puppy, 1992 – Acier inoxydable, terreau et plantes en fleur

 

Bilbao6

Jeff Koons – Tulipes, 1995-2004 – Acier inoxydable à haute teneur en chrome avec laque de couleur translucide

 

FulhlSizeRender(2)

Une fois à l’intérieur, nous pénétrons dans l’Atrium, espace autour duquel s’articule les 20 galeries du musée. Le jeu des volumes et perspectives est remarquable. Toute mon attention est tournée vers le haut : les immenses vitres laissent passer la lumière et les galeries arrondies donnent une impression d’infini.

Grosse déception, une petite partie du 1er étage et l’ensemble du 2éme étage du musée sont fermés (pour des questions de rénovations). J’avoue je suis un peu frustrée, d’autant plus que j’avais visité le site internet du musée quelques jours avant, et rien ne l’indiquait. Pas très cool.

Nous nous baladons entre les différentes salles d’exposition, les œuvres sont toutes plus majestueuses les unes que les autres. Coup de cœur tout particulier pour le tableau de plus de 10 mètres de long d’Andy Warhol : Cent cinquante Marilyns multicolores (One Hundred and Fifty Multicolored Marilyns), 1979.

 

Guggenheim1

FullSjlizeRender

image2f

imdage3

imagse5

 

Nouveau stade San Mamés de l’Athletic Bilbao

Au détour d’une rue, dans le centre ville de Bilbao, nous croisons plusieurs supporters de football, brandissant fièrement les couleurs de leur équipe. Puis, quelques mètres plus loin, nous tombons nez à nez avec l’imposant stade San Mamés. Superbe bâtisse inaugurée à l’été 2013 et accueillant plus de 53 000 places, ce nouveau stade fait parti de ces bâtiments contemporains qui contrastent avec la vieille ville et apportent un souffle de modernité.

 

Athletico Bilbao

 

Shopping time à Bilbao les Giiiirls

Ce weekend n’aurait pas été aussi génial s’il n’y avait pas eu de virée shopping. Disons le clairement, la carte bleue a chauffé. C’est bien connu, les Bordelais adorent venir chez leurs voisins Espagnols pour faire de bonnes affaires.

Si vous allez à Bilbao et que vous voulez faire des emplettes, l’option la plus sympa est de se balader dans le centre ville, la Gran Vía. Entre la Calle Nagusian, la Plaza Abando et la Calle On Diego Lopez Haroko, vous trouverez toute sorte de grands magasins et petites marques locales.

Mais si le temps n’est pas au beau fixe, vous avez plein plein de centres commerciaux, en ville où en périphérie de Bilbao. Parmi eux, Ballonti à Portugalete et Zubiarte, centre commercial plus moderne, installé à quelques pas du Musée Guggenheim. Bien entendu, toutes les enseignes sont là : Bershka, Pull&Bear, Zara, Primark, Mango, Jack&Jones, Billabong, Desigual, Oysho, Stradivarius, Misako, Massimo Dutti, Vans, Springfield, Women’s secret, Parfois, Lefties, Tommy Hilfiger, Blanco, C&A, H&M…

J’ai clairement préféré Ballonti, pour le choix et la taille des boutiques. La galerie est agréable et très bien conçue. Elle offre un choix très varié d’enseignes, mais également une dizaine de restaurants à l’étage, un énorme cinéma ouvert tous les jours et une salle de sport (au cas où on aurait envie d’éliminer pour rentrer dans le jean de nos rêves).

Informations pratiques :
> Boutiques en ville – Calle On Diego Lopez Haroko, 48009 Bilbao
> Centro Commercial Zubiarte – Leizaola Lehendakariaren Kalea, 48009 Bilbao – Ouverture du lundi au samedi de 10h à 00h30 et le dimanche de 12h à 00h30
> Centro Commercial Ballonti – Ballonti Etorb, 48920 Portugalete – Ouverture du lundi au samedi de 10h à 20h

 

Shopping Bilbao1

FullSizeRender(4)

image9

image5

image3

image4

image2

Shopping Bilbao

FullSizeRender(1)

FullSizeRender(2)

Superbe bibliothèque de l’Université de Deusto inaugurée en 2009 et considérée comme la bibliothèque la plus importante du Pays Basque avec plus d’un million d’ouvrages (Ramón Rubial, 1 48009 Bilbao, Arrêt de métro: Moyúa)
 

Et vous, connaissez-vous Bilbao ? Quels sont vos endroits favoris ?

Très belle journée à vous tous,

Signature Camille CHF

 

♥ Retrouvez moi sur ma page Facebook, Instagram ou Hellocoton